vendredi 17 décembre 2010

Boucheron pour homme, Boucheron


Après Madame, Monsieur.

Curieusement, si le premier parfum féminin de Boucheron est un oriental fleuri soufflant une tiédeur délicieuse et suggestive, son pendant masculin, sorti trois ans plus tard, a tout du classique ciselé qui surveille ses gestes et son langage. Boucheron pour homme est une eau de toilette fraîche et boisée comme il en existe beaucoup, c'est-à-dire très propre sur elle et assez bon chic bon genre, à ceci près que son créateur a eu l'excellente idée d'introduire au coeur du parfum des notes fleuries discrètes mais bien présentes qui lui confèrent un sillage original, beaucoup plus aérien que la plupart de ses confrères, presque aldéhydé.

En vérité, il rappelle Eau Sauvage dès les premières notes, sans toutefois le plagier. L'axe fleuri, central mais vraiment très subtil chez Christian Dior, est ici mis en valeur et revêt un aspect poudré extrêmement distingué. Boucheron pour homme joue sa belle partition piano piano, sans esbroufe, comptant sur la qualité de ses ingrédients pour faire savoir autour de lui à qui l'on a affaire. Le fond boisé est d'une structure impeccable et lui assure une tenue très satisfaisante. Sur un homme d'âge mûr, il sera parfait ; sur un homme plus jeune, il deviendra franchement ravageur.

Je déconseille à quiconque d'offrir ce parfum à son partenaire : le laisser en liberté diffuser derrière lui cette mélodie olfactive élégante et bien tournée revient à vouloir tester les limites de son couple au delà de toute raison. Personne n'aime se mettre en danger à ce point-là.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire