dimanche 16 janvier 2011

Habit Rouge, Guerlain


Son nom claque, s'impose, intimide. Habit Rouge fait partie de ces parfums fabuleux que l'on reconnaît en une seconde et qui, bien que le temps passe et défasse les habitudes, conservent leur magie intacte et leur pouvoir entier.

C'est le premier parfum que j'ai porté, à l'âge de 13 ans, à un âge où on ne porte pas Habit Rouge. Je me félicite de ce choix précoce et audacieux : quelle clairvoyance de ma part, ce beau jour où la vendeuse tentait désespérément de me faire repartir avec un flacon de Colors de Benetton ! Je n'ai pas senti grand chose de supérieur sur les étagères consacrées à la parfumerie masculine depuis et, bien que j'aie cessé de le porter après quatre ou cinq ans (ce qui reste ma plus longue période de fidélité à quoi que ce soit), je ressens toujours la même joie et le même enivrement lorsque je le croise aujourd'hui.

Habit Rouge séduit. Il a ce côté éternellement pétillant, cette assurance paisible doublés d'une richesse olfactive peu commune qui en font un parfum à part. Il porte la signature Guerlain sans laisser planer l'ombre d'un doute (la bergamote inaugurale, la vanille et le patchouli ensuite), cette patte classieuse, sophistiquée et pourtant facile qui en font un chef d'œuvre absolu.

1 commentaire:

  1. nice blog!i'm gonna visit it again :)
    come and check out mine on:
    glamourgirl-bg.blogspot.com
    http://www.bloglovin.com/blog/2187105/glamourgirl

    RépondreSupprimer