vendredi 23 décembre 2011

Jicky, Guerlain

Je dois presque intégralement à Guerlain mon goût pour le parfum. Habit Rouge fut mon premier, Héritage le suivit de peu, puis il y eut un épisode Mouchoir de Monsieur, et entre eux les essais ponctuels de Mitsouko, Eau de Fleurs de Cédrat, Vol de Nuit ou Shalimar, souvent renouvelés, pour le plaisir pur d'apercevoir ce qui les lie par leur sang commun : la joie. Pourtant, il y a très peu de temps que je me suis intéressé au patriarche de cette illustre famille, ce kilomètre zéro de la parfumerie moderne qu'incarne le mythique Jicky.

Si le programme de Jicky tient en peu de mots (lavande, vanille, civette), la première chose qui frappe est le sentiment de familiarité intense qu'il diffuse : qu'on soit un jour allé l'essayer ou non importe peu, on l'a forcément senti dans les pas d'un étranger devant soi ou dans le cou d'un parent plus ou moins proche.

De fait, si ses trois ingrédients principaux distillent leurs tours caractéristiques (une lavande fraîche et vivifiante, une vanille moelleuse et douce, une civette âpre et un brin décadente), on s'aperçoit vite que le tout est infiniment supérieur à la somme de ses parties : Jicky est d'abord une signature, une impression, ce panache parisien qui sait d'instinct où est le beau, en particulier là où on ne s'attend pas à le trouver. Il est à la croisée des sexes autant qu'à celle des univers parfumés, brouille les cartes et se fait pourtant inoubliable. Plus abstrait et plus brut que le précieux Mouchoir de Monsieur qui lui doit tout, il jette les bases du génie Guerlain avec un éclat que ses 120 ans n'ont pas atténué. Voilà un classique qui n'a rien de classique, un timide impressionnant, un paradoxe magique, emprisonné dans le plus beau flacon du monde.

6 commentaires:

  1. Bonjour,
    Célia Lerouge-Bénard, Directrice de la Maison Molinard présente la nouvelle Eau de parfum Habanita.

    Fragrance mythique des années 20 composée de 600 essences, Habanita se réinvente en Eau de parfum et se dévoile plus intense, plus féminine, plus mystérieuse. Son nouveau flacon reprend la frise dessinée alors par Lalique associée à la sobriété d’un noir mat à l’esprit rock.

    « L’Eau de parfum est une redécouverte de l’alchimie de ce mélange d’essences complexes. Habanita offre un nouveau visage tout en gardant l’essentiel: sa force, son épaisseur, sa poésie, ses notes originales, sans ressemblance. » (Célia Lerouge-Bénard)

    Cette Eau de parfum inédite sera disponible en magasins dès fin mars 2012 à l’occasion de la Fête des mères.

    Nous souhaitons vous envoyer le dossier de presse ainsi qu'un échantillon de cette nouvelle Eau de parfum.
    Pouvez-vous nous communiquer votre adresse postale et email?
    merci d'avance

    Marine

    marine@ekimedia.com
    01 75 57 88 08

    RépondreSupprimer
  2. Un paradoxe magique, merci je ne trouvais pas les mots pour décrire ce parfum, absolument parfait.

    RépondreSupprimer
  3. Je suis tombée sur ce blog par hasard en faisant des recherches sur un parfum. Bravo ! C'est une très jolie rencontre et je reviendrai chiner ici avec plaisir...
    magadit

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour magadit,

    et merci pour votre gentil message ! L'occupation professionnelle m'a tenu un peu écarté de ce blog ces derniers mois : je vais tâcher de retrouver plus de régularité en cette rentrée. A bientôt, donc !

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour,
    J’aime beaucoup votre blog.

    Vous avez su trouver les mots, je ne peux qu’être d’accord avec vous. Jicky et Mouchoir sont mes plus belles histoires d’amour.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour Alex,

    Et merci pour votre gentil message ! Je m'en vais de ce pas découvrir votre blog. :)

    A bientôt !

    RépondreSupprimer