dimanche 23 septembre 2012

Ysatis, Givenchy

S'il est une preuve que la parfumerie mainstream n'est peut-être pas tout à fait morte au milieu du flot de sorties sirupeuses et identiques des dernières années, la très discrète résistance de parfums tels qu'Ysatis en bas des rayonnages pourrait être celle-là.

Il y avait plusieurs années que je ne l'avais pas senti. En le retrouvant la semaine dernière, sa beauté, pourtant plus pâle et arrondie qu'à sa sortie, m'a de nouveau frappé. Ysatis est un nuage de fleurs blanches suspendu sur une base orientale de patchouli, de civette et d'ambre qui n'en finit pas de souffler le chaud et le froid. Le bouquet de rose, d'ylang ylang et de jasmin lui confère un caractère précieux et féminin, délicat et lisse, tandis que le fond moelleux, gras, presque animal lui donne richesse et profondeur. Ces deux aspects se superposent sans jamais vraiment se fondre, et c'est dans cet espace laissé vide, je crois, que Dominique Ropion son créateur a trouvé la formule magique. Sa couleur d'or lui va à merveille : Ysatis, de bout en bout, est un soleil.

On ne fait plus vraiment de parfums de ce genre aujourd'hui, aussi sophistiqués, aussi brillants. Etonnamment, si l'on excepte les premières minutes qui ont un peu tendance à envoyer la musique fortissimo, Ysatis est pourtant très équilibré, à mi-chemin entre l'élégance aristocratique de First et la langueur aguicheuse de Boucheron, et cette fausse naïveté qu'il arbore serait aujourd'hui une alternative de choix à des petits nouveaux dont la construction, si elle n'emprunte pas les mêmes ingrédients, repose sur des plans similaires. A sa manière, et bien avant le très beau Narciso Rodriguez For Her, il procure cet effet "boule" extrêmement doux et addictif, sur une tonalité plus éclatante et plus estivale, et avec un chic incomparable.

2 commentaires:

  1. Ysatis, c'est pour moi beaucoup de souvenirs et un parfum qui mérite vraiment d'être redécouvert: un parfum qui n'a pas tellement vieilli et qui a réussi à être dans son époque sans en avoir toutes les manies qui l'auraient trop marqué. Résultat: un classique! Merci de nous le rappeler!

    RépondreSupprimer
  2. Bienvenue ici Dau ! Et je suis ravi que nos opinions convergent sur ce très beau parfum. :)

    RépondreSupprimer